Page d'accueil

PLAN du site

item5

Il a commencé à 81 ans. Il en a maintenant 86. Bravo

Depuis 5 ans, chaque semaine, il compose, imprime, diffuse 4 pages comportant les textes bibliques du dimanche à venir.

Il s'appelle Louis JACOB

Breton, chrétien de base, laïc au sens originel du mot: membre du Peuple de Dieu, il rédige en pensant à tous ceux et celles qui veulent comprendre ce que le Seigneur désire leur dire, dimanche après dimanche, même s'ils ne se déplacent pas dans une église.

Ci-contre, couverture de sa publication gratuite: disponible en PDF pour ceux qui lui en font la demande

Vous pouvez le féliciter : jacob-louis@orange.fr

Vous pouvez l'imiter: il cherche quelqu'un ou un groupe prenant le relais.

 

ENTRE BRETONS, on met le turbo !

La paroisse de BRELEVENEZ -Lannion tient site internet et publie les documents de l'ami JACOB.

Faites le détour: vous ne serez pas déçus.

http://brelevenez.hautetfort.com

Depuis longtemps le PORT St NICOLAS entretient un excellent RESEAU d'accès à la BIBLE.Cherchez église sur le port.On y rencontre aussi "les fantômes de la Bible", notamment "la pomme d'Adam"...

Y êtes-vous allés ? Non ! Alors, n'attendez plus. http://www.portstnicolas.org

Il existe beaucoup d'autres sites chrétiens constituant autant de très bonnes VOIES d'accès aux SENS de la Bible, dans un style accessible. Je suis prêt à mettre leur adresse sur ce site s'ils prennent le temps de me la communiquer par mail. Et si les Francophones interconnectaient l'ensemble de ces sites mettant la Bible à la portée du plus grand nombre? Gratuitement! Quelle richesse notamment pour les équipes liturgiques! Ce serait un printemps pour la PENSEE chrétienne et pour la VIE des chrétiens en France.

Vous cherchez une METHODE pour lire et comprendre les textes de la Bible ? Allez lire la page

http://catherine.vrignaud.free.fr/methodesld.html

N'ATTENDONS PLUS. "Les champs sont mûrs pour la moisson". Tous les utilisateurs du web sont des "ouvriers" potentiels. L'Heure est venue de se lancer. Pas besoin de mandat spécial. La PAROLE de DIEU APPARTIENT à tous les fidèles, soit par petits groupes locaux de lecture de la Bible, soit personnellement dans la lecture méditée, soit devant leur écran d'ordinateur pour mettre à la disposition de beaucoup ce que l'Esprit de Dieu dit aujourd'hui aux disciples du Christ et aux Eglises chrétiennes.

Pour CHAQUE CHRETIEN, dès aujourd'hui ! Prenez le temps et la bonne habitude de lire, méditer, utiliser ces multiples sites pour entendre LA VOIX du SEIGNEUR, semaine après semaine. Ne soyez plus passifs.

www.thomasjch.fr/ courriel thomasjc@orange.fr

cmailWeb
GLD41

Ils viennent de partager sur le texte des Béatitudes selon Matthieu 5 Quatrième groupe de lecture biblique - avec Jean Charles Thomas et Catherine Vrignaud (Toussaint 2009 ) St Hilaire de Riez (Vendée)

LA CULTURE BIBLIQUE DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS

Le 19 février 2009 à l’issue de leur session annuelle, les évêques de l'INDE ont mis l’accent sur la nécessité pour tout chrétien de fonder sa vie sur la Parole de Dieu, mettant en garde les fidèles contre les dangers d’une interprétation trop littérale de la Bible.

Cette assemblée de la Conférence épiscopale des évêques de rite latin s'est tenue à Mysore, dans le sud de l’Inde, un État qui a connu de graves violences antichrétiennes.

Après avoir fait le constat du « manque de culture biblique » des catholiques dans leur ensemble, ils ont regretté qu’« un grand nombre de fidèles n’accordait pas une place suffisante à la Bible dans la vie quotidienne ». Ils ont donc conseillé aux catholiques de mieux connaître la Bible et pour cela, d’en posséder un exemplaire par foyer et de la lire régulièrement.

Dans le même temps ils ont également mis en garde les fidèles contre les dérives du «fondamentalisme biblique », qui s’appuie sur l’interprétation littérale de la Parole de Dieu. Une inquiétude qui est sans doute à mettre en lien avec les tragiques événements de l’automne dernier.
 

 

Message sur LA PAROLE de DIEU

Extraits du Message résumé

du Synode romain, publié le 24 octobre 2008

par la secrétairerie générale du synode romain.

Chers frères et soeurs,"qui en tout lieu invoquent le nom de Jésus Christ, notre Seigneur, le leur et le nôtre ; à vous grâce et paix de par Dieu, notre Père, et le Seigneur Jésus Christ !" (1Co 1, 2-3). … afin que s'accroisse et s'approfondisse la connaissance et l'amour de la Parole de Dieu.

Quatre points cardinaux …

1. ..la Voix divine. Elle résonne aux origines de la création, rompant le silence du néant … C'est une Voix qui pénètre ensuite dans l'histoire, blessée par le péché humain et bouleversée par la douleur et par la mort. Elle voit également le Seigneur en route avec l'humanité afin de lui offrir sa grâce, son alliance, son salut. ..Elle descend ensuite dans les pages des Saintes Écritures que nous lisons à présent au sein de l'Église sous la conduite de l'Esprit Saint …

2. …"Le Verbe s'est fait chair " (1, 14). C'est alors qu'apparaît le Visage. C'est Jésus Christ, qui est le Fils de Dieu éternel et infini, mais également homme mortel, lié à une époque historique, à un peuple et à une terre. Il vit l'existence difficile de l'humanité jusqu'à la mort, mais il ressuscite glorieux et il vit pour toujours. C'est lui qui rend parfaite notre rencontre avec la Parole de Dieu. C'est lui qui nous révèle le "sens plénier" et unitaire des Écritures Saintes, qui fait du Christianisme une religion centrée sur une personne, Jésus Christ, révélateur du Père. C'est lui qui nous fait comprendre que les Écritures aussi sont "chair", c'est-à-dire paroles humaines à comprendre et à étudier dans leurs manières de s'exprimer, mais qui conservent en elles la lumière de la vérité divine que nous pouvons vivre et contempler seulement avec l'Esprit Saint.

3. … l'Esprit de Dieu … nous conduit au troisième point cardinal …, la Maison de la parole divine, c'est-à-dire l'Église qui, ainsi que le suggère saint Luc (Ac 2, 42), est soutenue par quatre colonnes idéales.

- .."l'enseignement", c'est-à-dire la lecture et la compréhension de la Bible dans l'annonce faite à tous, … proclamation qui implique l'esprit et le cœur.

- "la fraction du pain" c'est-à-dire l'Eucharistie, source et sommet de la vie et de la mission de l'Église. Comme … à Emmaüs, les fidèles sont invités à se nourrir dans la liturgie à la table de la Parole de Dieu et du Corps du Christ.

- les "prières" avec "des psaumes, des hymnes et des cantiques inspirés" (Col 3, 16). C'est la Liturgie des Heures… destinée à rythmer les jours et les temps de l'année chrétienne. C'est … la Lectio divina, la lecture orante des Saintes Écritures, capable de conduire … à la rencontre du Christ, parole vivante de Dieu.

- la "communion fraternelle", … Dans la maison de la Parole de Dieu, nous rencontrons également les frères et les sœurs des autres Églises et communautés chrétiennes qui… vivent une unité réelle, … au travers de la vénération et de l'amour envers la Parole divine.

 

4. … la route sur laquelle s'achemine la Parole de Dieu: ... La parole de Dieu doit courir sur les routes du monde… la communication informatique, télévisée et virtuelle. La Bible doit entrer dans les familles afin que les parents et les enfants la lisent, qu'ils prient avec elle et qu'elle soit pour eux une lampe pour les pas sur la route de l'existence. Les Saintes Écritures doivent également entrer dans les écoles et les milieux culturels ... Leur richesse symbolique, poétique et narrative les rend un étendard de beauté, aussi bien pour la foi que pour la culture même, dans un monde souvent défiguré par la laideur et les horreurs. Mais la Bible nous offre également la respiration de la douleur qui monte de la terre, … cri des opprimés et …lamentations des malheureux. À son sommet, se trouve la croix où le Christ, …vit la tragédie de la souffrance …et de la mort. …Sur les routes du monde, marchent avec nous également les frères et sœurs des autres Églises et communautés chrétiennes … Le long des routes du monde, nous rencontrons souvent des hommes et des femmes des autres religions qui écoutent et pratiquent fidèlement les préceptes de leurs livres sacrés, et qui peuvent édifier avec nous un monde de paix et de lumière parce que Dieu veut que "tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité" (1 Tm2, 4).

 

Chers frères et sœurs, gardez la Bible dans vos maisons, lisez, approfondissez et comprenez pleinement ses pages, transformez-les en prière et témoignage de vie, écoutez-la avec amour et foi dans la liturgie. Créez le silence afin d'écouter efficacement la Parole du Seigneur et conservez le silence après l'écoute, car elle continuera à demeurer, à vivre et à vous parler. Faites-la résonner au début de votre journée afin que Dieu ait la première parole et laissez-la retentir en vous au soir afin que l'ultime parole soit celle de Dieu. …

Nous confions les fidèles des communautés éparpillées sur la face de la terre à la Parole divine, qui est également jugement mais surtout grâce, qui est tranchante comme une épée, mais douce comme un rayon de miel.

Elle est puissante et glorieuse, et elle nous guide sur les routes de l'histoire avec la main de Jésus …

Traduction : secrétairerie générale du synode. Extraits choisis par Jean Charles Thomas

CHEMIN de LECTURE PRIANTE de la PAROLE de DIEU

( En groupe. L’ensemble peut durer de 20 à 30 minutes. Le texte biblique choisi peut être, par exemple, l’évangile de la messe du jour)

 

1 Prière de mise en présence de Dieu, d’ouverture à l’Esprit Saint.

- soit une prière spontanée prononcée par un membre du groupe

- soit une prière tirée d’une psaume ou d’un missel

- soit à partir de ces lignes : Père de toute tendresse, nous te rendons grâce, toi qui es venu à la rencontre du peuple que tu aimes. Tu nous as parlé par les prophètes. Tu nous as surtout parlé par ton Fils bien-aimé, ta Parole Incarnée. Ouvre nos cœurs à la présence de ton Esprit Saint : qu’Il nous donne d’accueillir la Parole Vivante que tu nous offres aujourd’hui.

2. Lecture du texte biblique à haute voix, lentement.

3. Chacun relit le texte, en silence. Il le « rumine ». Il « mange » cette Parole.

Chacun évite de s’arrêter sur ce qu’il ne comprend pas. Au contraire, il s’arrête sur ce qui le touche, ce qui lui parle, ce qui l’incite à s’adresser à Dieu…( De 8 à 10 minutes)

4. Chacun dit à haute voix, sans commenter, la phrase ou les mots qui ont retenu son attention.

5. Nouveau temps de silence, enrichi par les phrases ou les mots choisis par chaque participant.

6. Chacun explique, sous forme personnelle (Je…) ce que la phrase ou les mots qu’il a cités à voix haute (en 4) lui suggère.

7. Tel ou tel peut dire ce qu’il se sent invité à vivre aujourd’hui, en fidélité aux Paroles entendues.

8. Prière de conclusion, spontanée, par un participant.

9. « Notre Père », ensemble.

 

( Dans la prière, il ne s’agit pas de beaucoup apprendre, mais de beaucoup aimer.

La méditation de l’Ecriture devient prière lorsque nous passons de la tête au cœur.

Ce que nous comprenons, ce qui retient notre attention, ce qui nous touche, voilà ce que Dieu, aujourd’hui, choisit pour « nous parler ».)

----------=======--------------------

« La lectio divina » doit être prise au sérieux »

(Jean-François Bouthors, éditeur et écrivain)

« Il faut prendre garde à ne pas croire que l’on peut faire de la lectio divina comme M. Jourdain faisait de la prose. ..La Parole de Dieu suppose un travail à la fois sur soi et sur le texte…Sur soi : il importe d’apprendre à ouvrir les yeux et les oreilles…pour être disponible à une écoute précise et vive (nous connaissons les textes de manière superficielle à force de les entendre)….Sur le texte :pour échapper à des lectures simplistes, moralistes ou fondamentalistes, il importe de prêter attention aux détails du texte, à sa construction, à son vocabulaire, à la manière dont il s’insère dans un passage plus vaste…En d’autres termes, il faut étudier… Faute de ce travail, un véritable labour du texte et de soi-même, qui nous déplace, nous fait bouger, qui finalement questionne les représentations que nous nous faisons de Dieu, de la foi, de l’homme ou de l’Eglise, pour les ajuster à la Vérité de la Parole, il y a fort à parier que les fruits seront maigres et amers »

 

De BARACK OBAMA

«  Je ne pense pas que l’on puisse séparer la vie spirituelle de quelqu’un de la personne elle-même ».

« La prière me pousse à me concentrer sur mes valeurs et sur les choses pour lesquelles j’ai envie de me battre. Quand on est dans la vie publique, on a besoin d’une éthique qui permette de faire le tri entre des exigences et des intérêts divergents. »

« Une foi fortement ancrée dans le monde réel : et non pas conçue comme une échappatoire aux difficultés d’ici-bas, mais bien comme un agent d’un changement social ».

« Ma foi chrétienne influe sur tout ce que je fais. Elle m’a aidé à façonner mes valeurs et mes idées, et je ne pense pas que le président doive se garder d’appliquer dans le travail qui lui incombe les principes qui sont importants pour lui ou pour elle ».

Autres METHODES de lecture méditée de la Parole de Dieu

Retour en page d'accueil